Présentation du Raout

Le Raout ? De quoi s’agit-il ?

Cliquez et découvrez le grâce à cette vidéo spécialement réalisée pour vous  !

 

Détails de l’évènement

Vous pouvez commencer le marathon dès le vendredi soir, cependant, le samedi est un jour chargé donc mieux vaut rester sage. Une assemblée générale extrêmement intéressante amorce la journée. Après celle-ci, les participants doivent se vêtir de leurs tenues d’équipe. Pour prendre des forces avant les activités éprouvantes, rien de tel qu’un bon pique nique.
Les épreuves sont soigneusement organisées par le staff durant la semaine de prépa’. Elles sont donc physiques, originales et parfois mentales, je n’irai pas jusqu’à dire intellectuellement, mais les connaissances de chacun peuvent être sollicitées. Juste avant ces épreuves est remis un « carnet de route »par équipe, à remplir et à rendre impérativement sur lequel les équipes sont notées. Un bouton d’équipage, une chanson ou fanfare, une devise et une tenue sont à inventer. Il faut alors faire preuve d’imagination. À l’issue des activités nous organisons le concours de trompe.
Les trois premiers ainsi que les trois meilleures équipes sont récompensés grâce aux nombreux lots que nos sponsors nous offrent avec générosité. Merci à eux.
Le dîner est un repas toujours accompagné de chansons et où la bonne ambiance est garantie. La sono vient ensuite faire danser les Ajivistes jusqu’au petit jour.
Le dimanche étant le jour du Seigneur, une messe de Saint Hubert est célébrée. C’est un jour de repos bien mérité avant de reprendre la route.
Cette année, vous le savez nous fêterons les 15 ans de l’AJV alors autant vous dire que vous avez intérêt à être en forme. Nous comptons donc sur vous pour venir nombreux des quatre coins du pays.
Mr et Mme Géraud de Laffon ont accepté de nous ouvrir les portes de leur magnifique château de Gizeux (37); ancien fief du terrain de jeux du marquis de Contades, alors maître d’équipage de chevreuil. Ce site est emblématique de la Touraine et respire la vènerie. Nous tenons par conséquent à remercier infiniment nos hôtes.
Guillaume Greffier